Tout a commencé par Victor trouvant que je tricotais un peu beaucoup, trop pour les autres, m'a demandé de lui tricoter quelque chose pour lui.

Vu l'échec de l'écharpe l'année précédente pourtant en soie et alpaga... j'étais comment dire... dubitative. Sandra m'a donc proposé de prendre les pelotes chez moi et de les tester contre les joues propres de Victor. J'avais pris tous les camailleux de vert. Oui, parce que Victor m'avait dit qu'il voulait une écharpe verte.

Du vert kaki, du vert bronze, du vert sapin, du vert tendre, du vert clair... j'avais au moins 6 pelotes avec moi.

Il n'a pas hésité une seconde et a choisi le vert-vert. C'était rigolo et assez pétard mais j'aime bien que mes enfants portent de la couleur. En plus ça se tricote avec des aiguilles 5 et j'aime bien quand ça va vite... Tous les matins, Victor venait me voir et examinait mon travail de la veille. Une vraie inspection d'académie ! Et gare à moi si je n'avais pas tricoté la veille par flemite aigue... Heureusement en 3 soirées c'était plié. J'ai tricoté une écharpe à côtes. 26 mailles, longueur 116 cm pour un gars de 4 ans. Youpi ! Hourra ! Il ne la quitta plus.

Puis il a fallu tricoter le bonnet.

Normal ! mais attention ! quand je lui ai proposé de la tricoter en vert, il m'a répondu ben non Maman. Je voudrais un bonnet bleu. Nous avons donc traversé la place ensemble et il m'a montré une pelote d'un bleu bien vif lui aussi. Modèle tout simple où j'ai rajouté 2 rangs de point mousse et ensuite monté en jersey.

Tadam

photo 1

photo 2

photo 4Le bonnet bleu avec l'écharpe verte.

Les photos sont de cette année, ils ont été portés tout l'hiver dernier déjà...